Cloud computing et hébergement web en 2024 : les tendances qui vont révolutionner le secteur


Dans un monde en constante évolution, le cloud computing et l’hébergement web occupent une place prépondérante dans notre quotidien. À l’horizon 2024, quelles sont les nouveautés et les tendances qui vont façonner ce secteur ? Cet article dresse un panorama complet des innovations à venir, pour vous permettre de mieux comprendre et anticiper les défis du futur.

Le développement de l’edge computing

L’edge computing est une tendance majeure qui consiste à décentraliser le traitement des données, en les traitant au plus près de la source. Cette technologie réduit la latence et améliore la performance des applications. Selon le cabinet d’études Gartner, 75 % des données seront traitées en dehors des data centers traditionnels d’ici 2024. L’essor de l’internet des objets (IoT) contribuera largement à cette évolution, avec une multiplication des appareils connectés générant toujours plus de données.

L’adoption croissante du multicloud

Le multicloud désigne l’utilisation simultanée de plusieurs services cloud auprès de différents fournisseurs. Cette approche présente divers avantages, notamment une meilleure résilience, une optimisation des coûts et une indépendance vis-à-vis d’un unique prestataire. D’après un rapport du cabinet Forrester, près de 90 % des entreprises auront adopté une stratégie multicloud d’ici 2024. Les grandes plateformes telles qu’AWS, Microsoft Azure et Google Cloud devront ainsi faire face à une concurrence accrue.

La montée en puissance de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) est un enjeu majeur pour le secteur du cloud computing et de l’hébergement web. Les progrès dans ce domaine permettront d’améliorer la gestion des ressources, l’automatisation des processus ou encore la sécurité. Par exemple, les algorithmes d’apprentissage automatique pourront détecter les attaques informatiques avec davantage de précision, tout en limitant les faux positifs. Le marché mondial de l’IAaaS (Artificial Intelligence as a Service) devrait ainsi atteindre 15 milliards de dollars en 2024, selon le cabinet MarketsandMarkets.

L’émergence du cloud souverain

Dans un contexte de tensions géopolitiques et de cyberguerre, le cloud souverain gagne en importance. Cette notion consiste à développer des infrastructures numériques nationales, afin de garantir la protection des données sensibles et la souveraineté numérique des pays. En Europe, le projet Gaia-X, initié par la France et l’Allemagne, vise ainsi à créer une alternative européenne aux géants américains du cloud. Cette tendance devrait s’accentuer dans les années à venir, avec une prise de conscience accrue des enjeux de sécurité et de confidentialité.

La croissance du marché des data centers verts

Les data centers verts, qui mettent l’accent sur l’efficacité énergétique et la réduction de l’empreinte environnementale, représentent un enjeu crucial pour le secteur. La consommation électrique des centres de données est en effet en constante augmentation, et représente environ 3 % de la consommation mondiale. Selon le cabinet Grand View Research, le marché des data centers verts devrait connaître une croissance annuelle de 23 % entre 2019 et 2024, pour atteindre 221 milliards de dollars.

D’ici 2024, les innovations dans le domaine du cloud computing et de l’hébergement web vont transformer en profondeur le paysage numérique. L’émergence de l’edge computing, du multicloud, de l’intelligence artificielle, du cloud souverain ou encore des data centers verts sont autant d’enjeux majeurs pour les acteurs du secteur. Face à ces défis, il est essentiel pour les entreprises et les institutions d’anticiper et d’adapter leur stratégie afin d’être prêtes à tirer parti des opportunités offertes par ces nouvelles technologies.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *